L’industrie sidérurgique

pig-iron-banner.jpg

L'industrie sidérurgique

L'industrie sidérurgique est très compétitive et la plupart des pays la considèrent comme d'importance stratégique nationale. Le marché mondial de la sidérurgie a produit 1,7 milliard de tonnes d'acier brut en 2017. Environ 70 % de ce volume a été produit par des installations traditionnelles de haut fourneau / four à oxygène de base (HF / FOB). Environ 30 % sont produits par des fours électriques à arc (FAE). Aux États-Unis, cette part est pratiquement inversée : 68 % de l'acier est produit par les aciéries FAE.

 
image1.png
 

Les principaux intrants de la production traditionnelle de HF-FOB sont les concentrés de minerai de fer, les morceaux et les boulettes. Dans la production par FAE, l'intrant primaire est la ferraille et les unités supplémentaires de fer vierge (c'est-à-dire la fonte brute, le fer briqueté à chaud [FBC] ou d'autres formes de fer réduit direct [FRD]).

 

De nombreux producteurs employant les FAE tentent de cibler environ 33 % d'unités de fer vierge dans leur processus de production, car des proportions plus élevées de fer vierge produisent des aciers de qualité supérieure. Toutefois, de nombreux producteurs nord-américains ont de la difficulté à s'approvisionner en unités de fer vierge à moins de posséder leurs propres installations de FBC / FRD.

Il existe aux États-Unis 100 installations de production et d’affinage de l'acier, dont huit grandes aciéries intégrées. Le Canada compte 19 installations sidérurgiques dans cinq provinces, dont cinq sont des aciéries intégrées.

Cette nouvelle usine de fer ajoutera de la valeur à l'industrie canadienne du fer et de l'acier en maintenant la chaîne de valeur du minerai de fer au Canada. La participation de POSCO, un partenaire sidérurgique mondial, qui s’engage dans la région, ouvre la voie à d'autres investissements en aval, contribuant ainsi à la revitalisation de la région et de l'industrie sidérurgique canadienne.